Sécuriser son site WordPress en 2020

WordPress est l’une des meilleures plateformes de gestion des différents contenus sur internet. Au vu de sa popularité et de son niveau d’utilisation, les pirates informatiques s’y attaquent fréquemment. Pour obtenir une meilleure sécurité de WordPress, il est important de mettre en place certains mécanismes. En voici l’essentiel répertorié pour vous.

Le choix du bon hébergeur

Pour éviter toute attaque du site WordPress, vous devez opter pour un hébergeur professionnel. Lorsque vous optez pour un expert, ce dernier a déjà établi des stratégies afin d’apporter une meilleure sécurité à votre site. En effet, ce type de société en charge de l’hébergement réalise de manière quotidienne, une mise à jour de tous les systèmes d’exploitation. Plus encore, elle s’assure que votre réseau soit doté d’un pare-feu avec une configuration efficace.

Elle veille également à ce qu’il y ait une totale compatibilité entre les logiciels de votre machine et les systèmes destinés à la gestion des différentes bases de données. Enfin, elle réalise une configuration du serveur, de manière à employer les protocoles de transfert de fichiers totalement sécurisés et de chiffrement effectif du réseau. Ainsi, le site est mis à l’abri des intrus et des contenus malveillants.

L’installation des mises à jour

Comment sécuriser un site WordPress ? En installant des mises à jour. Elles sont publiées sur WordPress régulièrement. En les mettant à exécution, vous permettez au système de corriger toutes les vulnérabilités et autres failles dans le système de sécurité.

Si vous ne savez pas comment réaliser la mise à jour, cliquez simplement sur la rubrique du même nom. Vous saurez alors s’il existe une version plus récente et si elle est disponible. En cas de disponibilité, cliquez sur la mention « mettre à jour maintenant » et en peu de temps, cette version sera activée.

Ultime précaution : la restriction de l’usage de « admin »

Pour protéger le code source de WordPress, vous devez systématiquement éviter de recourir à « admin » en tant qu’utilisateur. Beaucoup de personnes le font encore par ignorance du danger que cela représente. Dès que les pirates cherchent à pénétrer dans votre site web, c’est ce nom d’utilisateur qu’ils introduisent en premier. Si vous avez déjà employé « admin », vous pouvez toujours le changer. Pour cela, rendez-vous au niveau de l’interface de WordPress et procédez à la création d’un nouveau.

Pour mieux sécuriser votre site WordPress HTTPS, veillez aussi à employer un mot de passe suffisamment difficile à deviner. Mélangez à la fois des majuscules, des minuscules, des chiffres et de la ponctuation afin de donner naissance à un mot de passe complexe. Si votre mot de passe actuel est facile à trouver, songez donc à le modifier.

Vous pouvez aussi protéger votre site en limitant au minimum strict les tentatives de connexion possibles pour y accéder. En effet, lorsqu’un pirate tente de pénétrer vos défenses, il va introduire un grand nombre de mots de passe. Si vous les limitez par une extension du genre Login Lockdown, lorsque le taux d’erreur sera atteint, l’IP du pirate sera bloqué.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *