Logiciel pour identifier les failles et éviter les injections SQL

faille injection sql

Gérer les failles d’injection SQL demeure à ce jour l’un des plus grands défis du monde de la technologie. L’humanité à l’ère du numérique dit-on ! Et pourtant il suffit d’une petite faille, telle que celle SQL, pour faire écrouler le travail de toute une vie. Dans le but d’éviter ce genre d’attaque pratiquement ingérable, des logiciels spécialisés dans la protection des données ont été conçus. Comment se protéger de ces attaques ? On en parle ici !

Qu’est-ce qu’une injection SQL ?

L’injection SQL, d’origine anglaise injection Structured Query Language, est un système d’exploitation de faille ou une attaque de la base de données d’une application web. Depuis 1998, année de découverte de ce virus, les développeurs web n’ont cessé de chercher les moyens efficaces pour y faire face. En effet, toutes les applications du web sont dotées chacune d’une base de données où sont stockées des informations confidentielles liées à leur sécurité. Et les injections SQL, quant à elles, sont conçues de sorte à pouvoir s’immiscer facilement dans n’importe quelle application en exploitant la moindre faille.

Les attaques SQL visent à modifier le fonctionnement de l’application en lui communiquant des informations malveillantes pour détruire les éléments sensibles de la base de données. Une fois les données sensibles détruites, l’application devient une proie facile à tous les hackers et toutes sortes de violations.

Il existe 4 catégories d’injections SQL à savoir :

  • La catégorie Blind Based : elle consiste à retourner chaque caractère de la base de données après avoir injecté des morceaux du virus dans le système d’exploitation. Le Time Based fonctionne aussi de la même manière, à quelques exceptions près.
  • La catégorie Error Based : elle consiste à détourner une requête SQL ou un message de la base de données en attaquant chaque champ.
  • La catégorie Union Based : elle a pour rôle principal de détourner intégralement une entière requête SQL en attaquant directement la base de données.
  • La catégorie Stacked queries : la plus redoutable de toutes, elle regroupe toutes les catégories précédentes. Où que la faille se trouve, il le retrouve et s’occupe d’exécuter toutes formes de requête SQL.

Une attaque SQL est-elle dangereuse pour un business (e-commerce ou non) ?

Si des applications conçues par les plus grands développeurs n’ont pas pu échapper aux attaques SQL, ce ne sont certainement pas les entreprises qui seront épargnées. Les injections SQL ont juste besoin d’une base de données pour opérer la magie maléfique de détruire chaque caractère et retourner la requête SQL. Toutes les entreprises disposent aujourd’hui d’un service informatique, ne serait-ce que pour réaliser les fiches d’assurance ou de comptabilité. Et la majorité d’entre elles ne s’attendant pas à être attaquée, dédie peu de ressources à cette section.

Un business attaqué du côté informatique a très peu de chance de survivre. La vulnérabilité marquante de leur base de données fait d’elles une proie beaucoup plus facile que les applications. D’abord, les entreprises effectuent très rarement des stockages externes à part ceux opérés sur les ordinateurs du bureau. Ensuite, les données personnelles de chaque client, les informations liées aux données bancaires et certains documents administratifs sont pour la plupart en version numérique sur un serveur du bureau. Et pour finir, elles utilisent beaucoup plus un réseau de connexion à usage pour tous sans penser à mettre des barrières de protection.

En ce qui concerne les entreprises en ligne (e-commerce), elles sont les plus attaquées et les plus exposées. Tout leur travail repose sur une plateforme facilement attaquable. Les start-up ne se posent souvent pas la question du piratage en ligne, ils veulent juste un site avec de bon design et le reste n’est que détail. La protection des données qui est l’élément capital est reléguée au second plan et une fois attaqués, ils perdent absolument tout et sont obligés de reprendre à nouveau.

 

Choisir un logiciel de protection en ligne

Mieux vaut prévenir que guérir ! Au lieu d’attendre de subir d’abord une attaque des hackers avant de penser à protéger les données du service, il est plus préférable d’installer un logiciel de protection. C’est une manière de se préparer contre toute attaque informatique pour éviter les risques inutiles.

Pour des entreprises de haut niveau, le mieux serait de faire appel à des experts pour faciliter la tâche. Un système de sécurité avec des logiciels spécifiques est mis en place pour favoriser la fluidité dans le traitement des données.

Enfin, l’informatique est comme un collier où une seule rupture peut causer la chute de toutes les autres perles. Les cyberattaques sont de différentes catégories et elles exploitent chacune des faiblesses dans les systèmes de sécurité informatique pour opérer. La virulence de l’injection SQL est toujours d’actualité et il faudra une bonne préparation pour y faire face.

 

⚡Evitez les injections SQL grâce à nos solutions de cybersécurité⚡