Injection SQL : méthodes et mesures pour se protéger

injection sql

Le numérique connait une croissance énorme depuis une vingtaine d’années. Les cyberattaques se développent et la protection des données devient une question primordiale. L’un des moyens de piratage des données est l’injection SQL. Des systèmes de sécurité pour l’injection SQL et le vol de données existent. Que savoir d’une injection SQL et comment bien s’en protéger ?

 

Qu’est-ce qu’une injection SQL ?

Une injection SQL est une méthode d’exploitation de faille de sécurité d’une application en interaction avec une base de données. Elle consiste à injecter dans une requête SQL en cours une requête malveillante. La requête attaque la base de données et peut anéantir la sécurité de cette dernière. Elle s’effectue généralement avec des programmes PHP et ASP.

Bien choisir son fournisseur d’hébergement

En fonction de votre site web et de vos moyens, vous pouvez choisir le type d’hébergement qui vous convient. Il existe cependant des hébergeurs spécialisés dans un domaine précis. Vous trouverez les hébergeurs spécialistes WordPress pour les sites de blogging. Pour le e-commerce et les boutiques en ligne, il vous faudra un hébergeur compétent avec de très bonnes propositions de sécurité et de bonnes ressources.

Types d’hébergements

Pour choisir un fournisseur d’hébergement, il est important de connaitre le type d’hébergement adapté à vos besoins. On distingue à cet effet l’hébergement partagé, VPS et dédié.

→ L’hébergement partagé est celui qui convient au mieux aux petites et moyennes entreprises. Toutes les entreprises sont centralisées sur le même serveur pour un début. En fonction de l’évolution des activités et des moyens financiers, elles peuvent passer sur un autre type. Un tel hébergement accroit toutefois le risque d’une mauvaise répartition des ressources. Vous devez alors pour un meilleur choix, tenir compte du prix, des performances, des supports et de la capacité de stockage.

→ L’hébergement VPS ou hébergement sur un serveur virtuel privé est plus propice pour les sites à croissance rapide. Tous les clients disposant de ce type d’hébergement partagent aussi les mêmes serveurs. Ils disposent cependant chacun d’espaces plus grands pour ajouter ou supprimer des données. Pour ce type d’hébergement, vous devez rechercher celui qui vous offre un stockage SSD haute vitesse. Aussi devra-t-il offrir une surveillance permanente, une forte sécurité et des services CDN.

→ L’hébergement dédié est le plus important de tous. C’est un serveur uniquement dédié pour vos sites, vos applications, vos besoins personnels. Il nécessite à cet effet un coût élevé, car toutes les offres en la matière sont très avancées.

Ressources serveur et sécurité

L’hébergeur idéal est celui qui vous propose les meilleures caractéristiques aux meilleurs prix. Ainsi, vous devez rechercher les caractéristiques suivantes chez votre hébergeur. Une bonne capacité de stockage et RAM, une bande passante et transfert des données à forte fréquence sont aussi utiles. Aussi devra-t-il vous fournir un domaine et une adresse mail à fort niveau de sécurité. Garantir la sécurité des données et du support et fournir un bon taux de disponibilité et de fiabilité sont aussi important.

Sauvegardes, dernières versions mysql et PHP

Il est important que votre hébergeur puisse vous proposer les dernières versions mySQL et PHP. Assurez-vous d’avoir des sauvegardes de votre base de données automatiques, et si vous n’êtes pas sûr du fonctionnement de celles-ci, rapprochez-vous de votre hébergeur.

WordPress : installer des thèmes et plug-ins à jour

La mise à jour de WordPress implique l’installation d’une nouvelle version du core de WordPress, des plug-ins, thèmes et traductions. Cependant, pour la mise à jour, il peut s’agir des versions majeures ou mineures.

Dans le premier cas, elles permettent l’installation de nouvelles fonctionnalités. Elles s’effectuent tous les 4 à 5 mois et sont codifiées par un changement des deux premiers chiffres. Celles mineures effectuent des corrections au niveau des bugs et des failles de sécurité. Elles sont codées par trois chiffres avec un changement sur la dernière.

Notez que la mise à jour du core peut se faire de façon automatique ou manuelle. La procédure manuelle peut aussi se faire soit via un tableau de bord, soit via un client FTP. Il en est de même pour les thèmes et plug-ins.

Bien gérer son back-office

Pour se protéger des attaques par injection SQL, il est important de protéger le back-office de votre site web. Assurez-vous que les comptes utilisateurs de votre site aient les bon rôles : attention aux comptes admin avec des droits de modification sur l’ensemble de votre back-office. Assurez-vous également que les mots de passes paramétrés par chaque utilisateur soient suffisamment forts et respectent les règles de sécurité définies en amont. Bloquez vos fichiers d’administration aux robots. Enfin, mettez à jour tous les fichiers nécessaires pour que votre CMS soit correctement sécurisé.

Utiliser un logiciel en ligne pour protéger son site des attaques

La protection des données est aujourd’hui au centre des préoccupations. Face une multitude de failles de sécurité, il existe bon nombre de mesures pour renforcer la sécurité de son site. Parmi ces mesures figure l’utilisation d’un logiciel dédié à la cybersécurité. À cet effet, V6Protect vous propose une suite de produits automatisée pour vous permettre de gérer la sécurité de vos applications web sans compétences techniques, tout en bénéficiant d’outils de reporting et d’alerting intégrés. V6Protect se distingue par une technologie innovante, une plateforme à forte valeur ajoutée, une gestion simplifiée. La plateforme de sécurité vous apporte toutes les réponses nécessaires au pilotage de la sécurité de vos applications web, notamment contre les attaques par injection SQL !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *