Les différents niveaux d’authentification du certificat SSL

niveaux securite ssl

Avec la digitalisation des entreprises, presque toutes les sociétés ont une visibilité en ligne. Les échanges familiaux, amicaux et professionnels se font le plus souvent via Internet. Il s’agit de milliers de données qui transitent à travers différentes plateformes et réseaux de communications. Celles-ci sont souvent la cible des hackers et autres individus malveillants. Afin de les sécuriser et de préserver la vie privée des utilisateurs, les développeurs mettent en place des stratégies de sécurisation des données. La plus utilisée est le certificat SSL. Beaucoup de personnes en profitent sans savoir de quoi il s’agit ni pourquoi il existe. Quelques explications !

  1. Qu’est-ce que le certificat SSL ?
  2. Pourquoi passer son site en HTTPS ?
  3. Les différents niveaux d’authentification du certificat SSL
  4. Bien protéger son site avec un logiciel de sécurité en ligne

Qu’est-ce que le certificat SSL ?

Le sigle SSL se définit comme Secure Socket Layer. Il est appelé TLS (Transport Layer Security). C’est un protocole qui permet de sécuriser la connexion entre deux parties. Il s’agit d’un côté, du serveur d’une plateforme internet, et d’un autre côté, le visiteur du site. Cela se fait donc avec un système de cryptage très avancé qui rend impossible toute intrusion. C’est une sorte de carte d’identité numérique communément appelée certificat électronique ou numérique. Il se matérialise par un fichier d’éléments qui associe une clé aux données d’un tiers ou d’une structure. La sécurisation se fait donc par une méthode de chiffrement bout en bout entre le serveur web et l’utilisateur. Les sites ou les applications qui utilisent ce système arborent le protocole HTTPS. La plupart d’entre eux y font recours pour protéger les transactions bancaires et les échanges de données sensibles. C’est dorénavant la norme de sécurisation des pages, plateformes et réseaux sociaux. Si ceux-ci l’adoptent, ce n’est pas sans raison suffisante.

 

Pourquoi passer son site en HTTPS ?

Lorsque l’on est propriétaire d’un site ou d’une quelconque plateforme, on a l’obligation de garantir la sécurité des visiteurs. Il est donc nécessaire de protéger les données qui transitent par ce canal. Les sites les plus sensibles sont ceux sur lesquels des transactions bancaires se font. Il est indispensable de passer au protocole HTTPS pour empêcher l’ébruitement des données financières. Il en est de même pour les échanges d’informations confidentielles qui concernent une organisation.

Le même principe s’applique aux applications de messagerie web ainsi qu’aux discussions et aux transferts de fichiers entre institutions et clients. Sur les plateformes de connexion, le protocole HTTPS protège les noms d’utilisateurs et les mots de passe.

En utilisant ce système d’encodage HTTPS, vous garantissez non seulement la sécurité de vos données, mais vous bénéficiez d’autres avantages. Cela contribue à votre référencement sur les moteurs de recherche. Votre classement sera amélioré sur Google et votre site apparaîtra facilement parmi les résultats et suggestions.

Il faut ajouter que cela témoigne de la fiabilité de votre page auprès des visiteurs. Elle pourra inspirer plus de confiance aux internautes qui n’hésiteront plus à s’y rendre. Par conséquent, le taux de conversion connaîtra normalement une amélioration. Il faut ajouter que la prise en main de ce protocole de sécurisation est très simple pour les internautes. Le système ne leur demande aucune manipulation particulière. Dès qu’ils accèdent aux sites, ils sont automatiquement avertis des mesures de sécurité de ceux-ci. Cela est signalé par l’apparition d’un cadenas au bout de la bande de recherche et protocole HTTPS à l’intérieur de l’URL.

 

Les différents niveaux d’authentification du certificat SSL

L’un des intérêts du chiffrement se trouve dans le fait qu’il permet d’authentifier l’identité d’un détenteur de site. Cela offre une certaine garantie aux internautes, car les autorités de certifications possèdent toutes les informations nécessaires. Il existe 3 niveaux d’authentification qui déterminent le type de certificats valables pour une structure. Cette dernière choisit donc ceux qu’il lui faut en fonction de ses besoins et des exigences auxquelles elle fait face. Il s’agit des :

  • Certificats de validation de domaines (DV) ;
  • Certificats de validation d’organisations (OV) ;
  • Certificats de validation étendue.

Ils utilisent tous le même niveau de chiffrement, mais le processus d’audit et de vérification pour les avoir sont propres à chacun d’eux.

๏ Les certificats SSL de validation de domaine

Le DV est le niveau de sécurisation basique sur le web. Il donne la garantie du chiffrement de vos données, mais n’affiche ni ne vérifie votre identité. En effet, lors de son acquisition, beaucoup d’informations ne sont pas demandées aux prétendants. L’identité du demandeur ne fait donc objet d’aucune vérification. Il suffit d’être titulaire du nom du domaine qui doit faire l’objet de la sécurisation. L’Autorité de certification enverra juste un mail d’authentification et le tour sera joué. Il faut noter que la simplicité du processus ne diminue en rien l’efficacité du protocole aussi obtenu. Toutefois, il n’est pas adapté aux serveurs et liens internes.

๏ Les certificats SSL de validation de l’organisation

Ce niveau de certification est plus élevé que le précédent. Il permet une identification du nom du domaine dans l’URL, augmentant ainsi la confiance des visiteurs. Tout se passe au niveau du processus d’obtention des certifications. En effet, l’autorité d’authentification exige des informations qu’elle soumet à des vérifications. Celles-ci apparaissent alors dans le seau de site sécurisé. On peut aussi apercevoir le nom de l’organisation sous le champ ON.

๏ Les Certificats SSL à validation étendue

Le certificat SSL EV est le niveau le plus élevé de toutes les certifications citées. Il garantit une sécurité accrue du site et des données qui y transitent. Il empêche les utilisateurs de fournir leurs informations personnelles sur les pages à risque. Plusieurs étapes sont nécessaires pour son obtention auprès de l’autorité de Certification. Les preuves de la possession du site doivent être fournies par le demandeur. Toutefois, l’AC ne se limite pas à les prendre, car un audit profond est réalisé après cela. Avec ce niveau de certification, toutes les informations sont fournies dans la barre d’adresse. De plus, la couleur du cadenas est au vert, montrant ainsi, la haute sécurité dont bénéficie le site. Ce type de protection est aussi possible avec les programmes de sécurité disponibles sur le net.

 

Bien protéger son site avec un logiciel de sécurité en ligne

En dehors du protocole HTTPS, il est possible d’utiliser les logiciels en ligne pour protéger votre site. Avec les logiciels de sécurisation en ligne, votre site pourra résister aux attaques des cybercriminels. L’interface simple de V6protect a été conçue pour aider n’importe quel responsable de sites web et de la sécurité du système d’information à se protéger contre les attaques web et à évaluer les vulnérabilités de leurs applications web sans compétences en cyber sécurité. Pour en savoir plus, contactez-nous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *